Promentesana


 

 

Défendre les intérêts et les droits des personnes souffrant d’un handicap ou d’une maladie psychique

  • Dénoncer les discriminations, enrayer les préjugés et faire reconnaître le droit à la différence.  
  • Promouvoir une offre de soins diversifiée et une liberté de choix thérapeutique pour les patients.
  • Aborder la personne souffrant d’un handicap psychique dans une attitude de partenariat, en mettant en valeur ses ressources et compétences.
  • Réclamer les moyens permettant l’accès à l’autonomie des personnes souffrant d’un handicap psychique.
  • Désenclaver l’institution, aller dans la cité.
  • Privilégier la relation personnelle avec la personne souffrant d’un handicap psychique, dans l’accueil, les soins, et la formation.
  • Défendre et faire connaître les directives anticipées.
  • Mettre en question l’hospitalisation non volontaire et dénoncer le traitement forcé.
  • Considérer l’hospitalisation comme un ultime recours.
  • Favoriser le travail de la personne souffrant d’un handicap psychique dans les entreprises.
  • Faire reconnaître le droit à vivre à l’écart du monde du travail, tout en garantissant l’accès à des activités valorisantes et créatives.
  • Montrer la valeur de la contribution que les personnes handicapées psychiques peuvent apporter à la cité et au système de soins.
  • Soutenir les efforts d’auto-support et d’entraide des personnes concernées.
  • Faire connaître les expériences encourageantes allant dans le sens des présentes valeurs.
  • Veiller à l’implication des personnes concernées dans les processus législatifs ou administratifs les concernant.

nach oben


 
© pro mente sana 2009 - website by kena